map  Situé à Pau dans Les Pyrénées Atlantiques | contact@grands-vins-de-proprietes.fr | tel. +33 (0)683174034

headerforeground03

headerforeground02

headerforeground01

aurelie

Rôtis, faisans et perdreaux offrent une chair fine et savoureuse qui s’associe aux vins rouges tendres et soyeux comme le bourgogne.
Cuits en salmis, ils nécessitent des vins plus structurés et évolués, comme un cahors ou un corbières.
Le canard sauvage, au goût prononcé, nécessite des vins de caractère, comme un saint-joseph, un languedoc ou un médoc.

Ce sont des substances qui se trouvent dans le raisin et qui donnent au vin sa structure, sa capacité de vieillissement et ses propriétés gustatives. Les tannins ont la particularité de se combiner avec les colorants dans les vins rouges. Ce sont aussi des molécules anti-oxydantes, d’où leur rôle prouvé sur la prévention de certaines affections cardio-vasculaires lors de consommation modérée.
Petite particularité orthographique, ce terme s’écrit avec un seul ou deux n, tanin ou tannin, mais tous les dérivés s’écrivent avec 2 n comme tannage, tannerie, tanner…

La qualité du vin peut être amélioré par une réfrigération dans des appareils à flux continu et des cuves de refroidissement à double paroi.
La réfrigération aide la clarification du vin empêchant à la fois le développement des levures et l’évolution du taux de dioxyde de carbone, plus soluble à des températures plus faibles.
Tout au long de ces opérations, il ne faut pas perdre de vue le danger que représente l’exposition aux vapeurs et aux gaz libérés aux différents stades de la production, notamment pendant l’égrappage et la fermentation, ainsi que lors de l’emploi de désinfectants et d’autres produits qui garantissent l’asepsie et la qualité du vin.

la mignonnette : entre 3 et 5 cl
les bouteilles servies dans les avions : 17,5l
la demi-bouteille : 37,5l
le pot lyonnais ou fillette : 50cl
la bouteille : 75cl
le magnum : 1,5l
le double magnum (pour les bordeaux), appelé jéroboam dans les autres régions : 3l
l’impériale (pour les bordeaux) appelé réhoboam dans les autres régions : 4,5l
le salmanazar : 9l ( une bouteille de 15kg !)
le balthazar : 12l

 

Le grand cru corton-charlemagne provient de la partie haute de la montagne de Corton, propice au chardonnay.
Il tire son nom de l’empereur carolingien qui, dit-on, aurait fait planter ici des vignes blanches pour ne pas tacher sa barbe.
La plus grande partie de la production vient des communes de Pernand Vergelesses et d’Aloxe Corton.
Vins de garde, les corton-charlemagne atteignent leur plénitude après 5 à 10 ans. 

Le vin primeur, ou vin nouveau, est un vin commercialisé l’année même des vendanges et destiné à une consommation immédiate. Le plus célèbre reste le beaujolais, qui arrive sur le marché le troisième jeudi du mois de novembre.
Les vins primeurs sont pluriels : on en trouve en France et en Europe, en rouge, rosé et blanc. Ce sont des vins d’appellation (beaujolais, touraine, côte du rhône…) ou des vins de pays.
Le gamay est le cépage des primeurs en Beaujolais, en Val de Loire et à Gaillac. Le Midi préfère les grenache et carignan. Il existe des vins  de primeurs blancs, par exemple en côte de gascogne.
Les vins primeurs rouges résultent d’une macération courte (3 jours) : leur robe est claire, rubis vif. Elaborés selon la technique de macération semi-carbonique, ils affichent un fruité intense avec parfois des nuances de fleurs. Gouleyant, ils laissent en bouche une fraîcheur acidulée.

Voici un terroir exceptionnel : à l’extrémité orientale des Pyrénées, des coteaux en pente abrupte sur la Méditerranées. Seuls les quatre communes de Collioure, Port-Vendres, Banyuls-sur-mer et Cerbère bénéficient de l’appellation. Le vignoble s’accroche le long de terrasses installées sur des schistes, un sol pauvres, souvent acide, n’autorisant que les cépages très rustiques, comme le grenache, aux rendements extrêmement faibles, souvent moins d’une vingtaine d’hectolitres à l’hectare.
En revanche, l’ensoleillement optimisé par la culture en terrasses et le microclimat qui bénéficie de la proximité de la Méditerranée sont sans doute à l’origine de la richesse des raisins gorgés de sucre et d’éléments aromatiques.

Elle est divisée en côtes-du-rhône septentrionales au nord de Valence, et méridionales au sud de Montélimar.
Deuxième région d’AOC en France après Bordeaux, les vins sont produits sur chaque rive du Rhône (rive droite pour les plus légers et rive gauche pour les plus capiteux).
Au nord de Valence : le cépage syrah est le seul utilisé pour les rouges et les cépages marsanne et roussanne pour les blancs, ainsi que le viognier à Condrieu. Six départements et près de 200 communes.
Au sud de Montélimar : le cépage principal est le grenache, il s’associe à d’autres cépages (la syrah, le muvèdre, le cinsault, la clairette, le bourboulenc, la roussanne.)
Découvrez la sélection Grands Vins de Propriété des vins de la Vallée du Rhône